Remy Artiges PhotographeEST

pendant avant après

«EST»

« Au train où vont les choses » (2005-2014)

C'est un documentaire et c'est une fiction, qui a pour objet la fabrication d'une ligne de chemin de fer le long de quatre cents et quelques kilomètres de rail à venir, à destination d'un TGV fantôme que l'on ne verra pas. C'est un triptyque où chaque partie possède sa grammaire et représente à sa manière un des trois temps, un paysage cicatriciel, de noirs piquets et un écran.

Cela parle, me semble t-il, du temps qui passe, d'une très longue marche, et de la fabrication de quelque chose qui est aussi un paysage. Et puis d'images.

Ensuite on pourra évoquer la métaphore ferroviaire freudienne, les frères Lumières et leur arrivée en gare d'un train à la Ciotat, Laplace pour autre chose qu'une station de RER, ou bien alors, un Comité Invisible lorsqu'il nous dit que «le présent est sans issue".